Télétravail à mon nouveau travail… Comment je le gère ?

Le 24 février dernier, je commençais une nouvelle aventure en entrant dans l’équipe de Brand New Day. La crise du coronavirus avait déjà commencé, et les conséquences dramatiques commençaient à se faire ressentir en Belgique.

Ce n’est donc que 3 semaines après mon arrivée qu’il a été décidé au sein de Brand New Day que chacun devrait travailler de son domicile jusqu’à nouvel ordre. Pour une nouvelle arrivante comme moi, cela aurait pu éveiller des doutes sur la façon dont ma prise en charge allait être organisée – car, cela va de soi, ce n’est pas en passant seulement 3 semaines dans un nouvel environnement de travail que nous devenons autonome et qu’un suivi en devient presque superflu. Pourtant, je me sentais confiante : je savais que tout allait bien se passer.

Et de fait ! Cela fait maintenant un mois que le télétravail a commencé, et pas une seule fois je ne me suis sentie délaissée, oubliée ou mise de côté. Chez Brand New Day, des mots tels que « solidarité » et « équipe » prennent tout leur sens, tant au niveau humain, qu’au niveau professionnel et gestion du travail.

Au niveau humain, les contacts sont quotidiens, et il nous est très régulièrement rappelé que le bien-être de chacun est primordial et que la priorité est que nous prenions soin de nous. Dans cette période où les contacts sociaux sont restreints, je ne vous apprendrai rien en vous disant que ce genre de message fait énormément de bien au moral.

Au niveau gestion du travail – et c’est sur ce sujet que je vais m’attarder –, je n’ai qu’un mot pour décrire la façon dont nous nous organisons : parfaite. Pour le moment, nous sommes 2 dans l’équipe content, et je pense qu’en tant que femmes rigoureuses et passionnées, il nous est d’autant plus facile de collaborer ensemble. Chaque matin, une fois que l’agenda du jour est mis en place, nous nous divisons les tâches et, surtout, nous communiquons tout au long de la journée, que ce soit pour des questions ou pour demander l’aide ou l’avis de l’autre, mais pas seulement. Malgré que le programme du jour soit généralement fixé dès le matin, mes collègues me demandent plusieurs fois sur la journée si tout se passe bien, si je m’en sors, si j’ai besoin d’aide, etc.

Je parlais tout à l’heure du fait que le télétravail aurait pu m’inquiéter concernant le soutien et le suivi que j’allais recevoir ; je pense que la raison pour laquelle je précisais avoir bien fait de rester confiante vous est maintenant très claire. J

Par ailleurs, au niveau pratique, je me rends bien compte de la chance unique que nous avons de pouvoir switcher si facilement vers une organisation totalement différente de la vie au bureau. Cela n’aurait pas été possible sans les outils mis à notre disposition, ou si ceux-ci n’étaient tout simplement pas disponibles sur PC portable. Pour ma part, les outils que j’utilise principalement au quotidien sont :

  • Slack, pour communiquer avec l’équipe ;
  • Trello, pour gérer les projets en cours ;
  • Skype / Zoom pour les calls tant internes qu’externes.

Il s’agit ici d’outils que nous utilisions déjà avant le confinement, mais beaucoup moins régulièrement (à l’exception du Trello), étant donné que la communication n’est maintenant plus que virtuelle.

En résumé, bien que ma situation soit un peu particulière, je n’ai jamais eu quelconque crainte concernant la façon dont nous allions nous organiser pour que je puisse travailler efficacement tout en recevant l’aide dont j’aurais besoin. Je le disais plus haut : passer 3 semaines dans un nouvel environnement de travail ne suffit pas pour devenir totalement autonome. Par contre, cela suffit pour se faire une idée de la mentalité de la boite et de l’équipe. Et chez Brand New Day – je l’avais déjà compris – c’est la team avant tout !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *